Tempo – Octobre 2004

Alezan à Couches : l’heureux tour du jeudi

pb_010Guitariste complet au parcours éclectique, Alezan avait choisi ce soir là de n’être “que”
compositeur et maître d’oeuvre.
Outre les dix excellents musiciens régionaux chargés de donner vie à son écriture, l’homme de l’ombre avait invité François Thuillier, tubiste qui cherche mais qui groove, et Andy Emler, pianiste toujours présent lorsqu’un projet créatif semble lui murmurer : “Andy, dis moi oui !”
Electrique et acoustique, à la fois très écrite et très ouverte, la musique d’Alezan semble nourrie de nombreuses références qui vont du rock au jazz en passant par le musique contemporaine, et on a pu notamment voir planner l’ombre de Frank Zappa sur plusieurs thèmes, dont un est d’ailleurs un hommage au regretté moustachu (…) Quand au public venu en masse, il fit à juste titre un triomphe à cette création intelligente mais pas élitiste.