Journal de Saône et Loire – Juillet 2004

Chapiteau plein pour JL Girard et le fabuleux trio de John Scoffield

Le professeur de musique de Beaune a fait un tabac avec sa musique où Jazz cool (vraiment) et partitions de piano dignes de Sam Rivers, grandes envolées dignes du meilleur Jazz contemporain et réminiscences de quelques standards bien sentis… a séduit. Séduit un public de connaisseurs et de passionnés qui lui ont rendu, à lui mais aussi à ses interprètes un hommage mérité. Largement.(…)
Ne reste qu’ à attendre que le “cheval fou” récidive et ne se lance à nouveau dans l’ aventure.
Une véritable découverte comme les aime les organisateurs du festival.